fbpx

Jean Sulpice élu Cuisinier de l’année 2018 par le Gault&Millau : « Je le vis comme un encouragement » !

Nous sommes très heureux de pouvoir féliciter aujourd’hui l’un de nos clients, Jean Sulpice, élu “Cuisinier de l’année 2018” par le Gault&Millau.

Jean Sulpice est un Grand Chef au parcours riche et varié. Issu d’une famille de restaurateurs depuis trois générations, sa cuisine est à l’image de ses passions : la gastronomie et les grands espaces.

C’est à l’âge de 16ans qu’il obtient un apprentissage à l’Auberge Lamartine et qu’il commence donc à apprendre la Gastronomie auprès de Grands Chefs Français.

En décembre 2002, il ouvrira son propre restaurant à Val Thorens avec sa femme Magali Sulpice. Le restaurant a depuis été rebaptisé “Restaurant de Jean Sulpice”. Le restaurant de Jean Sulpice est titulaire de deux étoiles Michelin. Il sera alors considéré comme le plus jeune chef étoilé français : il est récompensé d’une première étoile au guide Michelin en 2006 à 26ans et d’une seconde à 32ans, en 2010. Il est aussi grand chef Relais et Châteaux.

L’ouverture de son restaurant représentait un défi pour lui car les touristes autour de Val Thorens s’attendaient généralement à manger des fondues et des raclettes en montagne. Néanmoins, le restaurant est devenu le restaurant gastronomique le plus haut du monde (2300m).

Il est descendu des sommets de sa montagne de Val Thorens pour mieux les retrouver au bord du lac d’Annecy ! 
Six mois après avoir posé ses casseroles à l’Auberge du Père Bise – précisément le 5 mai – sur les rives de Talloires en Haute-Savoie, Jean Sulpice s’apprête à être couronné ce lundi soir 6 novembre Cuisinier de l’année par le Gault & Millau.

Une consécration pour le chef de 39 ans qui, au passage, récolte la note de 18,5 sur 20, à un cheveu de la cinquième toque dans cette édition 2018 du guide jaune.

«  Nous avons décidé de récompenser le pari fou d’un homme de reprendre une maison mythique. Voilà un battant, un compétiteur, un sportif de haut niveau. À l’image des grands champions, il était programmé pour réussir. Il a franchi les paliers sans faire d’erreur, comme un grimpeur dans un col mythique. Sa cuisine viscéralement savoyarde est portée au plus haut niveau  », s’enthousiasme Côme de Cherisey, propriétaire et directeur de la rédaction du Gault & Millau.

Ses signatures ? Plins d’escargots, beurre aux herbes ; féra, courge spaghetti, foin, pistache ; brochet, œufs de truite, cresson ; truite fario, carotte des sables, sapin ; omble chevalier à l’oignon doux, serpolet ; homard bleu, tanaisie ; agneau, noix de Grenoble, pimprenelle ; canard colvert, légumes retrouvés, cynorhodon ; mousse de beaufort, croûtons de pain, caramel de betterave ; pomme meringuée au parfum d’Antésite. Une cuisine de l’instant et de l’instinct à vous donner des frissons.

Découvrez son site internet : https://www.jeansulpice.com