Les professionnels des métiers de bouche se mobilisent pour la lutte contre le sida

Du lundi 2 au dimanche 8 octobre 2017, Sidaction sollicite les restaurateurs et tous les professionnels des métiers de bouche afin qu’ils s’engagent à leurs côtés le temps d’un ou plusieurs jours…

Pour cette 8e édition, c’est Guillaume Gomez Président des Cuisiniers de la République – Co-Président d’Euro Toques France et Christian Millet Président des Cuisiniers de France qui en seront les Ambassadeurs.

A cette occasion, Danielle Crost, restauratrice et déléguée régionale de l’Académie Nationale de Cuisine a accepté de nous parler des Chefs Solidaires dont elle fait partie et de leur mobilisation…

Ce projet, elle l’a dans la tête depuis plusieurs années. Tout a commencé il y a plus de 10 ans quand elle s’est rendue compte que les associations gastronomiques s’engageaient pour de nombreuses causes mais pas pour le Sidaction. Elle a voulu que cela change. Au départ, ils n’étaient qu’une poignée de Chefs… Aujourd’hui ils ont réussi à créer une vraie chaîne de solidarité et à rallier de nombreux autres professionnels des métiers de bouche à leur noble cause.

Directeur de restaurant, traiteur, pâtissier, chocolatier…chaque professionnel peut mettre en place l’action de son choix, aussi bien sur un produit spécial que sur l’organisation d’un événement.

Ils ont réussi à augmenter considérablement le taux de participation des professionnels et donc à gagner en visibilité et évidemment collecter davantage de fonds.

Tout est reversé au fond pour la recherche ou encore pour l’aide aux familles. Les Chefs solidaires mettent tout en œuvre pour les récolter : par exemple la restauratrice reverse 10 % de son chiffre d’affaires réalisé sur trois jours d’activité : le mode de participation le plus simple, car il ne requiert aucune organisation particulière. « En plus de notre contribution financière, notre engagement permet de sensibiliser nos clients puisque nous plaçons chaque addition dans le dépliant d’information fourni par Sidaction. Nos clients sont ainsi informés, et invités à arrondir éventuellement leur règlement ou à ajouter un don au profit de l’association », explique–t-elle.

 

Des dîners de chefs à quatre ou six mains, des ventes dans les écoles hôtelières ou devant les commerces, des galas ou grands repas sont également organisés pour permettre à chaque professionnel de la restauration de trouver son moyen de participer, dans la mesure de ses capacités et selon son organisation.

De plus, Danielle nous explique que « cela permet de remettre en route le message : en tant que maître d’apprentissage nous sommes en relation avec de nombreux jeunes et on se doit de leur transmettre nos valeurs. Il faut recommencer le discours à chaque nouvelle génération et libérer la parole. »

Elle nous a touché en nous délivrant un beau message : « Ce n’est pas un tabou, c’est une maladie d’amour et on ne devrait plus en mourir. »

Aujourd’hui, elle incite donc ses jeunes apprentis à se protéger et laisse à disposition de ses employés le carton de préservatifs envoyé par Sidaction chaque année.

Danielle CROST est non seulement une grande cheffe de cuisine mais aussi une femme engagée qui a su créer un véritable mouvement de solidarité.

Danielle pour votre engagement et l’énergie que vous y mettez !

Et si vous aussi, professionnel des métiers de bouche vous souhaitez vous engager, n’hésitez pas : http://chefssolidaires.sidaction.org/je-participe