Massimo Bottura nous donne une très belle leçon de vie au travers d’un magnifique projet !

Le Chef Massimo Bottura, étoilé à  trois reprises à Modène, vient d’ouvrir le Refettorio dans les cryptes de la Madeleine : chaque soir, 50 démunis se régalent de plats de fête, préparés à partir de produits invendus.

Coup d’oeil sur cette belle leçon de vie que nous offre le grand Chef Massimo Bottura…

“Le seul acte de s’asseoir autour d’une table et de partager un repas ensemble est un premier pas vers la reconstruction de sa dignité”, déclare Massimo Bottura sur son site web. Telle est la vocation du Refettoria, ce restaurant solidaire ouvert depuis le 15 mars dans le foyer de la Madeleine (8ème arrondissement).

Résultat de recherche d'images pour "massimo bottura"En dépit des apparences, le Refettorio, installé dans deux salles voûtées magnifiques sous l’église de la Madeleine (VIIIe), n’est pas le nouveau restaurant étoilé à la mode. Ici, depuis la mi-mars, viennent se restaurer chaque soir du lundi au vendredi, une cinquantaine de sans-abri, migrants, hommes et femmes en détresse adressés par des associations comme Emmaüs.

En plus de servir des repas aux plus démunis, ce lieu vise à lutter contre le gaspillage alimentaire puisque tous les plats son cuisinés à partir d’invendus, données par Carrefour, La Banque Alimentaire, Franprix, Métro France, Phenix et le Groupe AccorHotel. 

Cela permettra de sauver 130 kilogrammes de nourriture par jour. D’autres grands noms de la cuisine s’associent à ce projet puisque Yannick Alléno ou encore Alain Ducasse y viendront élaborer les menus.

Le restaurant parisien sera ouvert de 18h30 à 20h du lundi au vendredi. Ce sont Emmaüs Solidarités et le Centre d’hébergement d’urgence Aurore, les deux associations partenaires, qui choisirons les personnes allant au restaurant. 

« Bonsoir, Monsieur, bienvenue ! » lance l’hôtesse derrière le comptoir. Les invités apprécient visiblement le décor ultra-contemporain. Au piano ce mardi soir, le chef exécutif de l’hôtel Marignan, Juan Arbelaez, a préparé une soupe de potirons et son émulsion de buratta, une ballottine de volailles avec ravioles aux épinards et parmesan et un crumble pommes-noisettes-chocolat.

En coulisses, cinq mécènes (Salesforce, Carrefour, Accor, Kering, Grundig) ont apporté 500 000 € pour financer le réaménagement des lieux et la première année d’exploitation. Chacun est aussi invité à venir servir un soir en s’inscrivant sur le site refettorio.force.com/s

« Ici, les plats sont présentés comme dans un grand restaurant. En plus, jeudi dernier, Marion Cotillard est venue faire le service ! » confie encore étonné un trentenaire au chômage en montrant la photo de l’actrice sur son portable.

Un grand merci à ce grand Chef, aux organisateurs de ce projet et aux mécènes qui le soutienne pour cette belle leçon de vie !

MERCI !