La journée mondiale sans Facebook

 Aujourd’hui, en ce mercredi 28 février, a lieu la “Journée Mondiale sans Facebook” !

Résultat de recherche d'images pour "gif pas possible"

Et oui, c’est pas sans raison qu’il neige !

Cette journée a été créée pour lutter contre l’addiction à la cyber-dépendance et de protester contre l’intrusion des pubs. 

Et oui, Facebook est devenu vital pour deux milliards d’usagers (sans doute moins avec les faux comptes, ou non actifs, mais le chiffre reste impressionnant) qui y passent en moyenne 1h30 par jour… 

Pourtant, nous sommes tous avertis et conscients de l’impact négatif des réseaux sociaux sur notre existence. Selon une étude OpinionWay, 23 %  des 767 jeunes âgés de 18 à 30 ans interrogés affirment que Facebook est négatif pour la société. De même, 54% de ces jeunes adultes sondés affirment avoir déjà pensé à fermer leur compte.
Même le réseau social a conscience de son impact négatif sur nos vies, et de ses mauvais côtés.
En 2017, Facebook avouait même que son fil d’actualité pouvait rendre dépressif.

Une raison de plus pour boycotter le réseau social pendant 24H ?

Résultat de recherche d'images pour "gif cyberdependance"

Cette journée représente donc une “digitale detox” qui permettrait de renforcer les rapports humains, non pas via compte Facebook ou Messenger, mais les réels rapports, en direct, autour d’un café ou d’un bon repas. 

Car ces réseaux, qui ont pour but de nous rapprocher, nous éloignent fortement et il est bien triste de penser que si Facebook n’existait plus, on n’aurait beaucoup moins de nouvelles les uns des autres, on ne saurait pas qui s’est marié cet été, qui a changé de job ou juste la date d’anniversaire d’un ami.

Alors profitons-en ! Au lieu de partager votre dernier brunch en photo sur Facebook, appelez-les un ami pour le partager en direct avec vous dans un bon restaurant ce midi… au lieu de scrutter votre fil d’actualité, prenez le temps de téléphoner à vos amis pour savoir comment ils vont … Votre vie ne tient pas que dans votre main mais est tout autour de vous … et si vous tenez bon ces 24h, alors vous vous en rendrez compte !

GOOD LUCK à tous les cyber-dépendants (dont moi-même) et on se retrouve dès demain sur Facebook pour savoir qui a résisté à cette journée !