Chronique d’un saisonnier – Episode 2

Chaque semaine, retrouvez Antoine, un saisonnier de 25ans qui partage avec vous sa saison d’hiver en station, dans les moindres détails… 
Entre son job, ses collocs, son logement, ses rencontres, ses patrons, ses clients... Il va en voir de toutes les couleurs pour cette saison d’hiver.

Pour ceux qui ont loupé le premier épisode, cliquez-ici pour le découvrir immédiatement !

PRETS ?

JOUR 6

Bon, bon, bon. Je suis arrivé hier sur Courchevel. 

J’ai découvert le restaurant dans lequel je vais bosser, mes patrons et quelques collègues. Ca a l’air un peu BCBG, c’est pas trop mon type mais bon, à voir.
Au niveau du logement, c’est pas la folie non plus : on dort dans des lits superposés minuscules, au final j’ai pas de chambre perso, je la partage avec un collègue et ses chats.

Bon passons, j’ai menti sur mes performances au ski / on m’a survendu le logement, c’est de bonne guerre.

Mon colloc est du genre bien lourd, il ne parle que de ses chats ou pire, qu’à ses chats. Il m’a fait une morale pendant 1h, pour m’expliquer de faire attention à ne JAMAIS les laisser sortir et de faire attention à toujours bien fermer les fenêtres. 

Bref à part ça, je suis venu en covoiturage avec une fille super sympa, Fabia. Elle a l’air cool, elle est Pâtissière et fait sa saison sur Courchevel aussi. J’ai bien envie de lui écrire pour la capter et boire un verre car franchement mon coloc me gonfle déjà : il a mis une heure à défaire ses valises, faire un inventaire de toutes ses affaires, qu’il avait étiquetté avec son nom et prénom pour éviter d’en perdre pendant la saison. Sérieusement ?

Résultat de recherche d'images pour "gif sérieusement"
Bon faudrait aussi que j’aille m’entrainer un peu à skier aujourd’hui car je commence le taff demain.
Hier un collègue m’a proposé d’aller “gouter la blanche“, j’ai répondu que c’était pas mon truc, que je me limitais à la clope. Puis j’ai vu sa tête et j’ai compris la nuance, bref j’ai explosé de rire et j’ai dit que je me foutais de sa gueule et que j’attendais que ça, de pouvoir descendre quelques pistes.

Donc, on est arrivé sur les pistes, je me suis concentré et tenté de visualiser toutes les vidéos Youtube que j’ai matté la semaine dernière (Apprendre à skier en 5 jours, Les bases du ski,Le ski pour les Nuls) bref, au bout de 45mn, j’ai réussi à me lancer. J’ai fait semblant, d’avoir un appel d’un pote pour justifier le fait que je ne parte pas en même temps que mon collègue et HOP, je suis parti, je me suis lancé, le grand saut. Bon j’ai plus marché que skier, c’était assez frustrant de se faire dépasser par des gosses de 4ans, mais bon je suis arrivé en bas tranquillement, en 1heure.
Mon collègue m’a un peu chambré mais bon je lui ai expliqué que j’ai dû aider quelques gosses à se relever en chemin donc ça m’a ralenti… Il a eu l’air d’y croire, ça va.

Résultat de recherche d'images pour "gif ski"
Bref un des collocs me propose d’aller faire quelques courses, il a sa voiture, donc pas besoin de skier, je le suis.

On parle un peu, il a l’air cool comme mec : il m’explique qu’il a commencé à taffer dans le restau depuis 4 jours et que lui non plus ça lui plait pas trop, le Chef est un peu du genre tyran et se prend légèrement pour Bocuse. C’est typiquement le genre d’ambiance que je déteste. On verra bien demain.
On fait quelques courses, on rentre tranquille au chalet et je décide de m’en griller une tranquille à la cuisine. Je remet en cas mon CV en ligne sur le site d’emploi pour voir si il y a des offres pas mal en cours, et si jamais j’inventerais une excuse à mon patron… Je met un peu la charrue avant les boeufs mais bon vaut mieux être prévenant.

OH M****, un des chats s’est barré par la fenêtre, j’essaie de le rattraper mais peine perdu, il est déjà loin.
Bon j’ai le choix, soit je préviens mon coloc et on part à la recherche du chat soit je fais le mec qui sait rien…. 

Résultat de recherche d'images pour "merde gif"

OK je vais à la douche tranquille, faut que je sois en forme pour demain et faut pas déconner je suis pas la Mère Michelle.

A SUIVRE…